Rechercher sur le site

Nicolas Bonnet Oulaldj

Élu du 12e arrondissement, je suis le Président du groupe communiste – Front de gauche au conseil de Paris depuis 2014.

J’anime l’activité du groupe des 13 conseiller-es de Paris en lien permanent avec nos 41 élu-es d’arrondissement.

Je vis et je milite depuis 2006 dans le 12e arrondissement.

Marié depuis 2012 avec Emmanuelle Oulaldj, dirigeante d’une fédération sportive, j’ai choisi de porter son nom et nous avons une fille née il y a 3 ans à la maternité de Bluets. Maternité un temps menacée, pour laquelle je me suis mobilisé avec les salariés et les usagers pour le maintien de son activité.

Je suis né à Périgueux en Dordogne en 1974 d’un père mécanicien et d’une mère sténodactylographe à la direction départementale de l’agriculture. Mon grand père paternel était facteur. Mon grand-père maternel était cheminot, il a participé aux combats de la Résistance dans les maquis limousins pendant la seconde guerre mondiale.

Diplômé d’un DÉA en sociologie à l’université de Bordeaux 2 et titulaire d’un DESS de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, j’ai bénéficié d’une bourse d’étude et d’aide au logement durant tout mon parcours grâce au modèle républicain que je défends aujourd’hui.

J’ai eu l’opportunité de faire une année d’étude en Angleterre à l’université de Leeds avec le dispositif ERASMUS, et un semestre à l’université de Berkeley aux USA.

Titulaire du concours de conseiller territorial des activités physiques et sportives, j’ai commencé ma carrière professionnelle au ministère de la jeunesse et des sports en 2000. J’ai travaillé au service des sports de la ville de Noisy le Sec (93), de Bagneux (92) puis à la région Ile-de- France jusqu’en 2014.

Je suis auteur du livre « Libérer le sport, 20 débats essentiels », co-écrit en 2015 avec Adrien Pecout, Journaliste au Monde et préfacé par Pierre Villepreux.

Homme de terrain, je suis depuis trois ans en disponibilité professionnelle afin de me consacrer pleinement à l’exercice de mon mandat pour des parisiennes et parisiens.

Depuis 2014, pour être totalement transparent, je donne tous les ans toutes les informations sur mes revenus et mon patrimoine à la haute autorité pour la transparence de la vie publique alors que je n’y suis pas obligé.

Je tiens régulièrement une permanence à la mairie, 112 personnes ont déjà été reçues avec les questions récurrentes du logement, de l’emploi, des papiers, des places en crèches mais aussi des associations porteuse de projets.
Considéré parmi les plus assidus en séance du conseil de Paris, je suis intervenu sur plus de 200 interventions en 3 ans.

Deux délibérations cadres ont été adoptées à l’unanimité par le Conseil de Paris sur ma proposition, la première sur la création des centres d’hébergements d’urgence pour les femmes victimes de violence et la seconde sur l’ouverture des halles alimentaires pour l’accès à une alimentation saine et aux circuits court du producteur au consommateurs.

Enfin, j’ai présidé pendant 6 mois une mission d’information et d’évaluation « Fabriquer à Paris pour relever les défis sociaux et environnementaux.
Quelles filières industrielles d’avenir ». J’ai remis un rapport de plus de 160 pages avec 54 préconisations s’appuyant sur 80 auditions, 10 visites de terrains. La première préconisation du rapport pour valoriser et préserver le savoir-faire et l’artisanat à Paris est la création d’un label « fabriqué à Paris ».

Président du Groupe

élu du 12èarrondissement de Paris

Articles récents

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 153