Rechercher sur le site

Fermetures de classes dans des écoles du quartier de la Chapelle

Affaiblir les écoles dans par les fermetures de classes favorise le manque de repères, et le risque d’enfants laissés en quelque sorte à la dérive. Dans les quartiers populaires de Paris, l’école est le service public de proximité le plus fondateur de notre pacte social, de l’intégration sociale et de la transmission des valeurs de la république. C’est pourquoi notre groupe a déposé un vœu sur les fermetures de classes dans les écoles du quartier de la chapelle, dans le 18e. Retrouvez le vœu.

Voeu présenté par Nicolas Bonnet Oulaldj, Danièle Premel, Ian Brossat et les élu-e-s du Groupe Communiste - Front de Gauche

Considérant que l’école est un outil indispensable pour la lutte contre les inégalités culturelles, économiques et sociales ;
Considérant l’attachement de la ville à combattre ces inégalités dans de nombreux domaines de son action ;
Considérant que des fermetures de classes ont été décidées, sur proposition du rectorat de Paris, dans les écoles « Evangile » et « Guadeloupe », dans le quartier de la Chapelle dans le 18eme arrondissement ;
Considérant que ces écoles se situent en réseau d’éducation prioritaire et dans un des quartiers les plus populaires de Paris ;
Considérant que ces écoles, qui bénéficient d’une relative stabilité de l’équipe pédagogique, d’une importante collaboration avec le tissu associatif local et d’un fort engagement de l’ensemble de la communauté éducative dans les dispositifs de soutien scolaire, représente un lieu de vie important pour les enfants du quartier, puisqu’ils y passent en moyenne plus de 9 heures par jour ;
Considérant que ces fermetures de classes ne répondent pas à une baisse des effectifs des élèves des écoles, et qu’elles auront pour seule conséquence une augmentation des effectifs par classe ;
Considérant que ce surcroit d’effectif par classe va nuire aux conditions d’apprentissage des enfants et conditions de de travail des enseignants ;
Considérant que le quartier de la Chapelle est un des quartiers les plus populaires de Paris, et que la dégradation du service public de l’éducation basée sur considérations comptables n’est pas acceptable ;
Considérant que la majorité parisienne se bat depuis des années pour assurer des conditions d’enseignement optimales pour tous les enfants parisiens, en demandant des moyens correspondant aux besoins constatés sur le terrain ;
Considérant le mouvement des parents d’élèves et enseignants de ces écoles pour demander le rétablissement de ces classes supprimées ;

Sur proposition de Nicolas Bonnet Oulaldj, de Danièle Premel, de Ian Brossat et des élu-e-s du groupe communiste Front de Gauche, le conseil de Paris émet le voeu que :
Groupe Communiste-Front de Gauche
- La maire de Paris demande au gouvernement de prévoir une augmentation du budget du rectorat de Paris, afin que ce dernier revienne sur sa proposition de supprimer des classes dans les écoles de l’Evangile et de la Guadeloupe.