Rechercher sur le site

Vers un drame pour le service public hospitalier

Nicolas Bonnet Oulaldj dénonce la politique gouvernementale qui sape le service public hospitalier. Tous les indicateurs sont au rouge, et le gouvernement est sourd aux alertes des hospitaliers. Agnès Buzyn, ministre de la santé, ne se préoccupe que des restructurations, alors que les hôpitaux vont être touchés par des suppressions d’activités, ou des regroupements de services. Ces décisions sont prises sans concertation avec les professionnels, et les usagers concernés. Nous exigeons un « un moratoire sur le regroupement des établissements hospitaliers » dans le cadre du Tour de France des hôpitaux et des EPHAD.

Publié le

5 juillet 2018

Auteur-e-s