Rechercher sur le site

Réaction après l’agression homophobe du Président du Paris foot Gay

J’apporte tout mon soutien à Julien PONTES, président du Paris foot gay, après l’ignoble agression homophobe dont il a été victime avec son conjoint ce week-end à Paris.

Je salue sa décision de porter plainte en souhaitant que les auteurs de cet acte inadmissible soient très rapidement identifiés et condamnés pour ce passage à tabac apparemment provoqué par la seule haine du « pédé ».

Cette agression, dont les circonstances rappellent étrangement celle de la nageuse Mélanie HENIQUE le mois dernier, souligne tristement l’installation des LGBT-phobies dans notre pays, après leur explosion dans la foulée des manifestations anti-mariage pour tous. Dans son dernier rapport, SOS Homophobie a ainsi relevé 162 cas de violences physiques en 2014.

Mais il n’est pas question de se laisser abattre ou intimider devant la bêtise, l’intolérance ou la violence. Je présenterai à la rentrée de nouvelles mesures contre l’homophobie à l’ensemble des groupes du Conseil de Paris dans le cadre d’un vaste plan de lutte contre les discriminations et d’égalité entre les femmes et les hommes qui sera ensuite soumis au débat avec les Parisiens-ne-s. Il faudra notamment insérer un objectif spécifique de lutte contre les violences LGBT-phobes dans le contrat parisien de prévention et de sécurité. Il s’agira en outre d’améliorer l’efficience du dispositif d’aide aux victimes de discriminations et de poursuivre les actions engagées dans le champ de l’éducation.

Hélène Bidard