Rechercher sur le site

Nouvelle victoire contre la généralisation du travail du dimanche

L’annulation par le Tribunal administratif de Paris de la création de deux Zones touristiques internationales, Saint-Emilion-Bibliothèque et Maillot-Ternes est une victoire de celles et ceux qui s’opposent à la généralisation du travail du dimanche.

Le Groupe communiste se félicite de cette décision et partage les analyses du Clic-P sur le sujet : les zones touristiques internationales ne sont que l’instrument de la généralisation du travail dominical rêvée par Emmanuel Macron depuis son passage au ministère de l’économie.

Les élu·e·s communistes au Conseil de Paris se sont ainsi opposés à toutes les mesures qui ont eu pour objet de généraliser les ouvertures dominicales commerciales. La lutte contre la généralisation du travail dominical est un marqueur d’une politique de gauche. Le dimanche chômé est nécessaire à la protection des salariés et à la cohésion sociale. Il est nécessaire pour lutter contre les distorsions de concurrence entre les grandes enseignes et les petits commerces de quartier. Il est nécessaire dans une perspective écologique de transformation profonde de la société de consommation.

À noter que face à l’offensive des enseignes de la grande distribution à Paris qui rivalisent de nouvelles stratégies de livraison pour asseoir encore davantage leur position dominante, les Groupe communiste a déposé un vœu demandant que la Ville de Paris saisisse l’Autorité de la concurrence à propos des conséquences de ces stratégies sur le petit commerce à Paris.

Publié le

26 avril 2018

Auteur-e-s