Rechercher sur le site

Les déchets ménagers : un enjeu social, économique et écologique

La question des déchets ménagers est une question importante en termes social, écologique et économique. Les déchets ménagers nous imposent de prendre la responsabilité du traitement des déchets que l’on produit.

Retrouvez l’intervention d’Hervé Bégué.

Madame la Maire, chers collègues,

Vous le savez, notre groupe est favorable à la construction d’une nouvelle unité de valorisation énergétique à Ivry car elle répond à un intérêt public majeur.

Largement concerté depuis 10 ans, ce projet a évolué depuis sa première mouture. Pour preuve, l’abandon de la méthanisation sur le projet a été récemment acté, cette future usine sera réduite de 25% et l’incinération réduite de moitié, soit de 700 000 à 350 000 tonnes par an.

Mais nous avons surtout urgence à agir. Tout d’abord parce que l’usine de traitement actuelle est ancienne, et nécessite d’être remplacée.

Ensuite, parce que nous ne pouvons enlever brutalement une capacité de traitement de plus de 700 000 tonnes de déchets, pour laquelle la seule solution actuelle serait l’enfouissement en Seine et Marne. Et je dis cela en sachant que malgré les plus de 700 000 tonnes annuelles qui partent à l’incinération, 130 000 déchets partent encore à l’enfouissement. Abandonner ce projet actuellement, cela veut dire d’augmenter les capacités des usine de Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis et d’Isséane dans les Hauts de Seine. Nous ne pouvons pas accepter cela.

Bien entendu, nous partageons entièrement les volontés de développement du tri à la source proposées par les associations qui sont critiques à l’encontre du projet. Le SYCTOM répond d’ailleurs à cela, en se fixant des objectifs ambitieux en matière de collecte de biodéchets.

Mais nous devons traiter maintenant les centaines de milliers de tonnes de déchets qui n’attendront pas le développement du nécessaire tri préalable. Le projet actuel ne s’oppose pas à la réduction globale de la production de déchets, elle est complémentaire à cet objectif.

Il nous faut réussir les défis de la transition écologique et ne pas masquer les nécessaires responsabilités pour les atteindre.
C’est pourquoi nous soutiendrons ce projet porté par le SYCTOM, qui n’est pas la solution parfaite mais qui est actuellement indispensable, et marque une vraie étape vers la transition écologique.

Je vous remercie.

Publié le

19 mai 2017

Auteur-e-s