Rechercher sur le site

La Ville de Paris soutient les propositions des élus PCF-FDG pour le financement du Pass Navigo

Le Conseil de Paris a voté un vœu défendu par Didier Le Reste, conseiller de Paris, relatif au financement du Pass Navigo.

Pour Nicolas Bonnet-Oulaldj, président du groupe PCF-FDG, souligne « qu’il s’agit d’un vote très important. En soutenant nos propositions de financement des transports publics en Ile-de-France, l’exécutif parisien fait un choix fort pour des solutions justes socialement et géographiquement, à l’opposé de l’accord Pécresse-Valls ».

Le Conseil de Paris a fait le choix de soutenir le retour de la TVA à 5,5%, et une augmentation du versement transport des entreprises limitées aux zones les plus favorisées en termes de développement économique, ainsi que la mise en place d’une éco-taxe poids lourds. Ces propositions permettraient de mobiliser bien plus de moyens que celles proposées par l’accord Pécresse-valls, soit plus de 500 millions d’euros par an.

Elles permettraient à la fois de garder un pass unique à 70 euros, et de faire évoluer la fiscalité en faveur du rééquilibrage du développement économique entre l’est et l’ouest de l’Ile-de-France.

Ce vote va nous donner de la force pour porter ces propositions lors du prochain Conseil d’Administration du STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France) le 13 juillet prochain, a déclaré Jacques Baudrier, administrateur du STIF et membre de notre groupe.

Nous pourrons porter ces propositions qui vont dans le sens de l’égalité du développement des territoires à l’inverse de celles proposées par l’accord Pécresse-Valls, qui pénalisent l’est de la région.

Le groupe Communiste Front de Gauche au conseil de Paris