Rechercher sur le site

Intervention de Fanny Gaillanne sur l’installation des "food-trucks" à Paris

Intervention en séance du conseil de Paris des 13, 14 et 15 avril 2015

Le développement de la cuisine de rue, cuisine populaire par excellence, est une bonne nouvelle pour les parisiens. Mais cette nouvelle offre culinaire gagnerait à revoir ses tarifs à la baisse pour rester populaire et s’adresser au plus grand nombre.

Madame La Maire, mes chers collègues,

Une nouvelle forme de restauration apparait dans notre ville depuis quelques années : les Food trucks. Ils sont de plus en plus prisés des parisiennes et des parisiens. Il était donc nécessaire de répondre à cette demande en favorisant l’émergence de ce nouveau mode de restauration.

La cuisine de rue a toujours fait partie du paysage de notre capitale que ce soit lors d’évènements culturels, de marchés et même lors de manifestations. Elle ne vient pas s’opposer aux traditionnels restaurants que nous affectionnant tant. Il faut savoir que l’offre est diversifiée conjuguant gastronomie et en-cas. Cette nouvelle tendance culinaire propose une offre variée et de qualité.

Nous saluons cette délibération qui insiste notamment sur des objectifs en terme de développement durable en favorisant notamment la présence de produits frais issus de circuits courts, de filière biologique, ou encore l’utilisation de matériaux durables tout en étant très clair sur la conformité des véhicules au plan pollution que nous avons adopté.

L’innovation culinaire fait partie intégrante de notre patrimoine et nous nous devons de la favoriser en saluant ces nouveaux modes de création.

Cependant, nous tenons à faire remarquer que les tarifs sont sensiblement du même ordre que les restaurants. Ces camions restaurations ne doivent pas être encore une fois réservés à une certaine catégorie de la population, ils doivent rester populaires : le principe même d’être dans la rue, dans l’espace public est d’être accessible à toutes et tous.

Ce que nous voulons c’est d’un Paris pour toutes et tous, une alimentation saine oui, une offre diversifiée des food trucks oui, mais tout en gardant ce principe « populaire » que sont les-camions-restauration.

Publié le

13 avril 2015

Auteur-e-s