Rechercher sur le site

Face à l’urgence sociale, mobilisons les espaces vacants

Face à la situation d’urgence sociale que connaît notre ville actuellement, il est necessaire de trouver des solutions en mobilisant les espaces vacants pour y créer de nouvelles places d’hébergements ou de nouveaux logements.

Retrouvez notre voeu et l’intervention d’Hervé Bégué

Monsieur le Maire,

Notre voeu

Chers collègues, nous connaissons tous la tension très forte qui pèse sur le système d’hébergement à Paris et en Ile-de-France, avec plus de 120.000 Parisiens demandeurs de logement social. Malgré les efforts concentrés sur la Ville de Paris en particulier, avec le pacte parisien contre la grande exclusion, encore de trop nombreuses personnes vivent à la rue. Paris est aussi une ville refuge pour de nombreuses personnes fuyant leur pays. Face à cette situation intolérable d’urgence sociale, il y a besoin de trouver d’autres espaces à Paris.

C’est pour cela que nous émettons le vœu que la Ville de Paris répertorie les sites vides sur son territoire, qu’il s’agisse de bâtiments ou de friches, dans un objectif d’y créer des places d’hébergement ou de nouveaux logements, que l’Etat use de son droit de réquisition, par exemple pour mobiliser le lycée Camélia situé dans le 14e arrondissement, que les bailleurs et la Ville optimisent la mise à disposition temporaire avant travaux de bâtiments destinés à devenir du logement social, que le développement des sites en modulaire se poursuive, notamment au niveau des dents creuses, qu’une stratégie soit développée pour ouvrir davantage de places d’hébergement aussi dans les bureaux vacants.

Je vous remercie.

Publié le

14 décembre 2016

Auteur-e-s