Rechercher sur le site

Bercy Charenton : les transports doivent être une priorité

Didier le Reste a souhaité rappeler l’importance de la desserte en transports publics de ce nouveau quartier, manifestement encore sous dimensionnée par rapport à l’arrivée de 9 000 habitant-e-s et 12 000 salarié-e-s dans cette future ZAC. Il a apporté le soutien des élu-es communistes de Paris à la demande d’une station de RER supplémentaire et a fait appel à l’inventivité en matière de transport fluvial de voyageurs. Il a ensuite développé des arguments sur l’importance de l’hôtel logistique dans cette ZAC. Il a cependant regretté et critiqué une nouvelle fois la non utilisation de la petite ceinture pour relier deux pôles logistiques Bercy Charenton et Chapelle internationale. Le fret a de l’avenir mais le chemin que prend le gouvernement sacrifie le fret ferroviaire et favorise le tout camion. De fait, ses choix accroissent les risques de pollution dans les agglomérations.

Publié le

5 juillet 2018

Auteur-e-s