Rechercher sur le site

Bilan de mandat d’Hélène Bidard 2014-2020

Les événements marquants :

-  Création de l’observatoire parisien contre les violences faites aux femmes : Mesure d’accompagnement protégé pour les enfants + convention mains courantes + convention ordonnance de protection + hausses des sub 23% en 2018 et 11 % en 2019 + augmentation d’1/3 de Téléphone grave danger + 3 résidences d’hébergement dédiés aux femmes (terrains identifiés + financements) + accueil de jour pour les jeunes femmes + ouvertures de 6 consultations en psychotrauma et déménagement de l’institut de victimologie de Paris

-  Lutte et procès du 57 bd de Strasbourg première condamnation en France pour traite des êtres humains à des fins d’exploitations par le travail

-  Augmentation de 120.000 euros à 200.000 euros de l’appel à projet « collèges pour l’égalité » interventions d’asso LCD en milieu scolaire.

-  Création du réseau REpare – repérage des discriminations – formations des professionnels et accueillant à la LCD

-  Mise en place de la cellule contre le harcèlement sexuel et sexiste interna à la ville de Paris – suite Baupin et metoo = dispositif inédit dans une collectivité territoriale

-  Semaine parisienne de lutte contre les discriminations tous les ans (Repare, grossophobie, age, discri dans le logement …)

-  Lancement d’un numéro dédié avec l’ADIL contre les discriminations dans l’accès au logement privé. Et anonymisation et cotation des dossiers dans logements public ville de paris.

-  Ouvertures de Haltes pour les femmes à la rue, collecte contre la précarité menstruelle …

-  Initiative de lutte contre la grossophobie (jusqu’à faire rentrer le mot dans le dictionnaire)

-  Préfiguration d’un Centre d’archives LGBT ouvert fin 2019 à priori

-  Cité de l’égalité et du droit des femmes (ouvert fin 2019)

-  Campagne de com contre le harcèlement de rue avec le Conseil parisien de la jeunesse… marches exploratoires et Guide genre et espace public à destination des professionnels de l’urba, 1ere collectivité à intégrer dans les marchés des 7 places le genre comme critère obligatoire et éliminatoire + lutte contre la publicité sexiste dans l’espace public, colloque avec les professionnels et associations et insertion d’une clause dans les marchés ville de Paris.

-  Campagnes contre la traite des êtres humains – esclavage domestique et contre la traite à des fins d’exploitation sexuelle pendant l’euro de foot « le prix d’une passe n’est pas celui que tu crois »


3 propositions pour le prochain mandat :

-  En lutte contre les discriminations, dans le cadre des TAP, périscolaire dès l’élémentaire (du CP au CM2) : instituer 3 jours obligatoires de sensibilisations auprès de tous les enfants : 8 mars contre le sexiste et pour égalité filles/garçons, 21 mars contre racisme et antisémitisme, 17 mai idablhot contre LGBT-phobie.

-  Cité du droit des femmes et de l’Egalité XXL – avec bibliothèque Durand mais aussi avec accueil unique, pluridisciplinaire pour les femmes victimes de toutes violences (UMJ, associations renforcées, DPJ, prise en charge des enfants co-victimes ...) – 9000 m2 à New York

-  Mettre fin à la traite des êtres humains à paris – travailleurs exploités, prostitution, « salon de massage » …