Rechercher sur le site

Amendement au budget 2017 pour la création d’équipements publics dans les quartiers populaires

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj et les élu-es du groupe communiste-Front de Gauche

Considérant le besoin de prolonger au-delà de 2020 la dynamique engagée au cours de la mandature 2014-2020 de création d’équipements publics afin d’offrir des services publics de proximité aux parisien(ne)s ;

Considérant la nécessité de poursuivre la politique de rattrapage en termes d’équipements culturels et sportifs de proximité à Paris ;

Considérant que le nombre de parcelles privées disponibles pour accueillir des équipements culturels et sportifs est limité, mais permettent néanmoins de mettre en œuvre plusieurs projets ;

Considérant que plusieurs grandes emprises appartenant à la Ville de Paris peuvent permettre d’accueillir de nouveaux équipements sportifs en nombre ;

Considérant que pour réaliser des équipements publics à partir de 2020, il est nécessaire d’engager un certain nombre d’études architecturales dès maintenant, et de mettre en œuvre des déclarations d’utilité publique pour les parcelles nécessaires ;

Considérant le vote d’un vœu en ce sens par le Conseil de Paris au mois de juillet 2016 dans le cadre du débat sur la modification du Plan Local d’Urbanisme ;

Considérant la volonté de l’équipe municipale parisienne de développer en priorité les investissements dans les quartiers populaires, soit les quartiers politique de la ville et/ou faisant partie d’un Grand Projet de Renouvellement Urbain ;

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj et des élu-e-s du groupe communiste Front de gauche, le budget primitif pour 2017 de la Ville de Paris est amendé comme suit (dans l’ordre croissant par arrondissement) :

  • Une autorisation de programme de 10 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la création de la Médiathèque porte de Charenton (12e)
  • Une autorisation de programme de programme de 18 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la création d’une Piscine au sud-est du 12e ;
  • Une autorisation de programme de 8 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la création d’une bibliothèque dans le quartier Paul Bourget (13e)
  • Une autorisation de programme de 3 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la construction d’une maison des pratiques artistiques amateurs dans le quartier Chapelle International (18e) ;
  • Une autorisation de programme de 12 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la création d’un lieu public d’éducation à la musique Ordener-Poissonniers (18e)
  • Une autorisation de programme de 10 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la rénovation du centre sportif et du d’animation Mathis (19e)
  • Une autorisation de programme de 6 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la création d’un centre d’animation place des Grandes Rigoles (20e), et des crédits de paiements à hauteur de 600 000 euros sont inscrits au compte foncier pour équipements publics afin d’acquérir les boxes restants sur la parcelle concernée suite à la déclaration d’utilité publique qui sera engagée au premier semestre 2017 ;
  • Une autorisation de programme de 10 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la création d’une médiathèque rue Noisy-le-Sec (20e)
  • Une autorisation de programme de de 18 millions d’euros et des crédits de paiements pour 2017 à hauteur de 100 000 euros sont inscrits pour la création d’une piscine rue de Lagny (20e).
  • la dépense correspondante sera gagée sur les droits de mutation perçus en 2017

Publié le

12 décembre 2016

Auteur-e-s