Rechercher sur le site

Amendement au Budget 2016 pour la création d’un plan parisien « tout-e-s secouristes »

Conseil de Paris
Séance des 14, 15, 16 et 17 décembre 2015

Considérant le formidable élan de solidarité des parisiennes et des parisiens lors des tragiques attentats du 13 novembre, notamment par leur soutien au « plan blanc » des services publics hospitaliers (don de sang…) ;

Considérant la nécessité d’améliorer la sécurité des parisiennes et des parisiens ;
Considérant que l’apprentissage généralisé des gestes de premier secours est un moyen de donner à toutes et à tous la possibilité de sauver des vies, que ce soit dans des circonstances exceptionnelles comme dans des situations de la vie courante (accidents, malaises cardiaques…) ;

Considérant que l’accroissement du nombre de parisiennes et de parisiens disposant de connaissances des gestes de premiers secours, contribue à une meilleure sécurité pour toutes et tous ;
Considérant les offres de formations aux premiers secours proposées par différentes associations à Paris (Croix rouge, croix blanche…) ;

Considérant que ces structures sont soutenues, à différents titres, par la ville de Paris ;
Considérant que ces formations aux premiers secours ont une forte demande, dont seulement une partie est réalisée ;

Considérant que certaines écoles ou collèges à Paris prévoient des stages de formation au secourisme ;

Considérant que le dispositif parisien des cours municipaux pour adultes (CMA), reconnu pour son utilité publique et son succès, ne propose pas de cursus de formation aux premiers secours ;

Considérant la compétence et la qualité de la formation aux gestes de premiers secours de la BSPP,

Considérant le travail déjà entamé par l’ANACAP (association des anciens cadres d’active des pompiers de Paris), auprès de 5000 élèves dans la zone d’intervention BSPP,

Considérant le succès rencontré par le dispositif JSPP qui concerne des jeunes filles et garçons de 14 à 18 ans, 900 demandes dans la zone BSPP, 80 places actuellement ; géré par l’association ASASPP ;
Considérant la nécessité d’aller vers un doublement du nombre de jeunes formés,

Sur proposition de Nicolas Bonnet Oulaldj et des élu-e-s du groupe communiste Front de gauche, le Budget 2016 est amendé comme suit :
-  Pour le Budget 2015, la Mairie de Paris engage 1 million d’euros pour la mise en place, pour l’année 2016, du plan de développement de la formation aux premiers secours « tout-e-s secouristes », comprenant :
o Le renforcement des subventions aux organismes et associations proposant des formations aux premiers secours, et la mise en place d’objectifs pluriannuels d’acquisition de ces savoirs, sur des bases quantitatives comme qualitatives ;
o Un travail avec l’Académie de Paris pour la généralisation à l’ensemble des écoles et collèges de l’apprentissage des gestes de premiers secours ;
o Une augmentation de l’enveloppe générale attribué aux cours municipaux pour adultes (CMA) afin d’intégrer dans le catalogue général des formations proposées un cursus de formation aux premiers secours.
o La création d’une ligne de subventionnement aux deux associations adossées à la BSPP ANACAP et ASASPP
-  la dépense correspondante sera gagée sur le montant supplémentaire des droits de mutations à titre onéreux perçu en 2016 grâce au rehaussement du taux départemental.

Cet amendement a été adopté
Retrouver le communiqué de presse sur l’adoption du budget 2016

Publié le

14 décembre 2015

Auteur-e-s