Rechercher sur le site

26/09/11 : Communiqué de Ian Brossat sur la loi SRU

Loi SRU : attention, démantèlement en vue

Interrogé par le Journal du Dimanche, le secrétaire d’Etat au Logement a déclaré que le taux de 20% de logements sociaux imposé par la loi SRU aux communes de plus de 3.500 habitants n’a « pas de sens » appliqué « partout ».

On le sait, la droite n’aime pas le logement social. Benoît Apparu souhaite y intégrer l’accession sociale à la propriété, ainsi que des logements entre 13 et 15 euros du mètre carré à Paris. Il propose des taux de 25 % en région parisienne et de moins de 20 % ailleurs : en fait, il démantèle la loi de Solidarité et de Renouvellement Urbain et refuse la mixité sociale.

Alors que Paris, comme d’autres agglomérations françaises, connaît la pire crise du logement de son histoire, l’urgence est à l’encadrement des loyers et à la construction massive de logements sociaux. Le secrétaire d’Etat, lui, préserve la spéculation immobilière et veut se protéger de la mixité sociale : il a choisi son camp, celui de l’inégalité et de la loi de la jungle.

Publié le

26 septembre 2011

Auteur-e-s